crédit photo Elisa Michelet

Devenez locavore!

La tendance est au retour à des valeurs traditionnelles, à la préservation de ce qu’il reste de notre planète, à la volonté de produire moins de déchets et de tout recycler. Bref nous aspirons à une consommation plus responsable et durable, et c’est tant mieux !

Parce qu’il est urgent de changer notre façon de consommer, de réduire l’utilisation de carburant pour l’importation de produits et parce que notre pays regorge de matières premières et de savoir-faire, on dit OUI aux produits fabriqués sur notre territoire et aux cultures françaises. Mais pas que… Le Made In France c’est bien, mais le local c’est mieux ! Devenez, vous aussi, un vrai « locavore »!

#1 Le terme « Locavore »

Utilisé pour la première fois il y a plus de 10 ans, ce terme vient tout droit de San Fransisco. C’est lors de la journée mondiale de l’environnement qu’une américaine mis au défit les habitants de sa ville de se nourrir exclusivement d’aliments produits à moins de 160km de chez eux. L’idée est lancée et elle est en passe de devenir un réel mode de consommation.

 

#2 La définition du locavorisme

Pour le New Oxford American Dictionary, un locavore est une « personne qui recherche de la nourriture produite localement ». Le Petit Larousse illustré le définit comme une « personne qui décide de ne consommer que des fruits et légumes locaux et de saison pour contribuer au développement durable ».

En résumé, un locavore est une personne qui fait le choix de consommer des produits fabriqués près de chez lui et des denrées cultivées à proximité, en circuit court et dans un rayon de 100 à 250 kilomètres maximum. Ce terme sous-entend également une volonté de consommer bio, durable et responsable.

Locavorisme ne signifie pas toujours Made in France, En Auvergne-Rhône Alpes par exemple, être « locavore » c’est aussi traverser la frontière pour trouver des produits Swiss Made : chocolats, fromages etc.

 

#3 Le locavore ne fait pas que manger !

Consommer local ne se résume pas seulement à acheter des légumes, des produits laitiers ou de la viande au producteur. Il est possible de se procurer des vêtements et chaussures fabriquées tout près de chez soi, en choisissant la marque Homigalli à Lyon, Le Courégant en Bretagne, Pop’line à Montepellier ou encore Ubac dans le Maine-et-Loire pour ne citer qu’elles.

 

Et pour vos imprimés ?

Pourquoi commander ses imprimés à l’autre bout du monde, dans des entreprises qui utilisent des papiers de provenance inconnue, favorisant la déforestation et bourrés de produits toxiques, des salariés parfois maltraités ou très jeunes et un contrôle qualité douteux… Stop !

En faisant réaliser vos cartes de visites, flyers, affiches, banderoles, panneaux, brochures et autres livres par un imprimeur de proximité comme villi®, vous faites le choix d’une impression de qualité et écoresponsable. Engagée dans la protection de l’environnement depuis de nombreuses années, cette imprimerie utilise notamment des papiers recyclés et certifiés, des encres végétales et une électricité verte. Elle est aussi compensée carbone et revalorise ses déchets.

En plus d’un accompagnement sur mesure par une équipe qualifiée et soucieuse de la satisfaction de chaque client, vous bénéficiez d’une qualité constante et contrôlée, de la possibilité récupérer vous-même vos imprimés sur place et vous contribuez à la préservation de la planète.

 

Il y a de multiples bonnes raisons de consommer local : faire un geste pour la planète, préserver le climat et sa santé ou soutenir l’économie locale. Alors, prêts à devenir un véritable « locavore » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.