2
Oct

Les plus grandes fermes solaires au monde

Découvrez les plus grandes fermes solaires du monde ! Savez-vous que la France abrite la plus grande d’Europe ? C’est une vraie révolution écologique et une alternative aux ressources fossiles qui tendent à disparaître, c’est pour cela que de plus en plus de pays développent ce type d’exploitation et essayent de répondre aux besoins des générations futures.

L’enjeu des fermes solaires

Qu’est-ce que la ferme solaire ? La ferme solaire ou communauté solaire est une exploitation sur plusieurs hectares produisant de l’électricité. Des modules photovoltaïques sont reliés entre eux et connectés à un onduleur central.

D’ici 2030, la demande globale d’énergie est appelée à croître de plus de 1% par an. Cette hausse est due à l’augmentation modérée mais continue de la population mondiale, mais également à l’évolution des modes de vie conduisant à une hausse de la demande en électricité. Il est important pour les pays d’investir dans les énergies renouvelables afin d’assurer aux générations futures des ressources énergétiques durables. Les fermes solaires poussent un peu partout aux quatre coins du monde depuis quelques années, Maroc, Chine, Californie, France… les acteurs de l’énergie investissent et construisent sur plusieurs hectares des panneaux solaires à photovoltaïques.

 

Les plus grandes fermes solaires du monde

Californie – La ferme solaire Topaz  : actuellement la plus grande du monde

Panneaux solaires de la centrale solaire Topaz (Californie, Etats-Unis) © Russ Ferriday / Flickr – Licence : CC BY-SA

La construction de la ferme solaire Topaz a débuté en 2011, dans le comté de San Luis Obispo. Sa réalisation est faite par First Solar, l’un des leaders mondiaux dans la fabrication des panneaux solaires.

Cette centrale solaire est capable de délivrer 550 megawatts (MW) de puissance, c’est l’équivalent d’un sixième d’un réacteur nucléaire. Elle fournit suffisamment d’électricité pour alimenter 160 000 foyers.

Cette prouesse technologique occupe tout de même une surface de 25 kilomètres carrés – un quart de la taille de Paris – et se compose de neuf millions de panneaux solaires surélevés de seulement 1,7 mètre, ce qui limite l’atteinte au paysage.

Maroc – Construction d’une des plus grandes fermes solaires du monde pour 2020

 

Le Maroc est actuellement en train de construire la future plus grande centrale solaire du monde dans la ville d’Ouarzazate. Cette ville n’a pas été choisi au hasard, située aux portes du désert, elle devrait accueillir d’ici 2020, quatre gigantesques centrales solaires. son objectif est de fournir plus de 40% de l’électricité du Maroc avec une puissance de 580 MW.

Ces centrales seront différentes des précédentes : des miroirs paraboliques de 12 m de haut concentrent les rayons du soleil et les dirigent sur un tube où circule une huile synthétique, chauffée à plus de 300°C. Cette huile permet ensuite de chauffer un réservoir rempli d’eau qui se transforme en vapeur et alimente des turbines qui génèrent de l’électricité.
La nuit, deux réservoirs remplis de sels fondus stockent la chaleur, assurant trois heures de production électrique.

Actuellement seulement une centrale à vue le jour : 500 000 miroirs paraboliques ont été disposés sur 800 lignes et occupent une superficie de 480 hectares. Ce premier projet offre au pays une puissance de 160 MW.

Chine : La gigantesque ferme solaire en forme de panda

©Panda Green Energy

 

C’est la ville de Datong à Shanxi, une province du nord-ouest de la Chine qui accueille la ferme solaire. Il faut savoir que le Panda est un animal sacré en Chine, en témoigne la nouvelle ferme qui est à la forme de l’animal.

Surnommé « Daton panda », le projet est lancé en 2016 par la société Panda Green Energy, en partenariat avec le Programme  de développement des Nations Unies, devrait à terme pouvoir alimenter en énergie propre 50 000 maisons avec une capacité de 50 MW pour le moment qui devrait atteindre les 100 MW dans le futur. Daton panda permettra de réduire de 2,74 millions de tonnes les émissions de CO2.

La France – Un acteur engagé

Centrale solaire de Cestas (Gironde – France) © Neoen – Licence : Tous droits réservés

Voici le plus grand parc photovoltaïque d’Europe qui a été inauguré à Cestas près de Bordeaux. Une structure peu coûteuse, qui a nécessité 360 millions d’euros d’investissement (ce qui n’est rien par rapport aux autres projets étrangers) et a été construit en seulement 10 mois, grâce à des techniques d’installations innovantes comme la pose de panneaux par 5 dans des glissières. Cette ferme solaire de 230 hectares compte plus d’un million de panneaux solaires, installés sur une friche forestière héritée de la tempête Martin de 1999. Notons que tous les arbres abattus pour cette réalisation ont été replantés dans le département à titre de compensation écologique.

La nouvelle ferme solaire a une capacité totale de 300 MW, ce qui fait d’elle le plus grand parc photovoltaïque d’Europe avec une capacité de production moyenne par an de 350 gigawattheures, ce qui représente environ 130 000 foyers.

La France engagée dans le développement des énergies renouvelables

La France s’est engagé d’ici 2020, à atteindre 20% d’énergies renouvelables dans son portefeuille énergétique. Dans cet enjeu, l’énergie solaire, ressource gratuite, inépuisable et écologique, se positionne comme une piste intéressante à développer pour remplir ces objectifs environnementaux.

 L’Hexagone pourrait produire 100 % d’énergie renouvelable en 2050. Selon l’association d’experts négaWatt, la France pourrait s’affranchir du nucléaire et des fossiles au milieu du siècle. Ce grand titre qui a fait la une du Monde il y a quelque mois est-il a prendre au premier degré ? Premièrement il faut savoir que la France avait un retard sur le développement des énergies renouvelable en 2013 avec seulement 14,2 % représenté, principalement à partir du bois-énergie et de l’hydraulique. Notre pays a dû revoir ses ambitions de 2020 remis à 2030 pour obtenir une représentation de 23%.

Il difficile de se faire une opinion précise, les experts du secteur n’arrivent pas à se mettre d’accord pour ce qui est des perceptives d’avenir énergétique de la France. Mais c’est pas pour autant qu’il ne faut pas espérer que notre pays deviendra vert et y mettre notre contribution. En tant que citoyen nous nous devons de privilégier les énergies renouvelables dans la mesure du possible et protéger notre belle planète du mieux que nous le pouvons.

 


Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.