18
Jan

Les innovations qui vont changer l’avenir en 2016

dawn-landscape-mountains-nature

Certes en ce début d’année 2016 l’avenir n’est pas franchement radieux. Mais il suffit de savoir regarder pour trouver quelques raisons de se réjouir. En ce qui nous concerne c’est dans l’innovation verte qu’on trouve de quoi commencer l’année avec optimisme. Voici donc 5 innovations qui vont peut-être changer la vie en 2016, ou peut-être juste la rendre un brin plus verte.

Le seabin project

seabin project portrait

© SeabinProject

Conçu par deux designers industriels australiens, cet objet flottant non identifié est en réalité conçu pour nettoyer les océans et les ports du monde, de façon autonome. Cette poubelle flottante aspire les déchets ainsi que les nappes d’huile et d’hydrocarbure, et les emprisonne dans un sac de capture. 1,5kg de déchets flottants peuvent ainsi être capturés chaque jour.

Pas d’inquiétude pour la biodiversité : les animaux marins sont épargnés par le dispositif. Le projet est en cours de financement (participatif) et testé à Palma de Majorque. Commercialisation en 2016 si tout va bien. On espère vivement que les élus locaux de nos régions côtières vont s’intéresser à la question. http://www.seabinproject.com/

La Jellyfish barge

jellyfish farm:Pnat

© Pnat

Manque de terre agraires, pénurie d’eau douce, désertification… L’urgence sera bientôt alimentaire si on ne trouve pas des solutions technologiques aux problèmes environnementaux engendrés par le réchauffement climatique. Les ingénieurs et biologistes italiens du Think thank Pnat ont inventé la Jellyfishbarge, une ferme flottante révolutionnaire qui recycle les eaux salées ou insalubres et permet de cultiver fruits et légumes hors sol en zone inhospitalière. La serre flottante est entourée d’unités de désalinisation solaires qui produisent jusqu’à 150 litres d’eau pure par jour.

Ce concept déjà multi récompensé pourrait venir régler les problèmes de subsistance de populations privées de terres cultivables, notamment dans les cas de submersion répétée des terres agraires par l’eau de mer. Il serait également envisageable pour produire de la nourriture sur place pour des populations déplacées, réfugiés de guerre par exemple. http://www.pnat.net/jellyfish-barge/

La douche Nebia

© Nebia

© Nebia


Et si passer sous la douche devenait une expérience à la fois plus agréable et plus écologique ? Cette nouvelle façon de se doucher a été conçue à San Francisco (toujours à la pointe) par le patron d’une salle de fitness qui voulait concilier bien-être et préservation de la ressource en eau, particulièrement précieuse en Californie.

Après avoir fondé la société Nebia et s’être associé à des ingénieurs il a fait une collecte de fond pour pouvoir aboutir à ce concept révolutionnaire bientôt commercialisé. C’est la diffusion sous forme de micro gouttelettes enveloppant tout le corps qui est à l’origine à la fois de l’expérience sensorielle unique et de l’économie d’eau : 70% de gaspillage évité. Le système Nebia est adaptable partout (mieux vaut prévoir une cabine ou un bon rideau quand même, ça micro-projette). Il est disponible en précommande, livraison prévue à l’été 2016. https://nebia.com/

Les drones jardiniers

© Biocarbon-Engineering

© Biocarbon-Engineering

Après une déforestation volontaire ou accidentelle, le reboisement demande du temps et entraîne un coût important lié à nécessité de déplacer une main d’œuvre humaine sur de vastes zones parfois diffiçiles d’accès. Inventés par Lauren Fletscher, un ex de la NASA, les drones de BioCarbon Engineering vont révolutionner la reforestation : ils sont destinés à cartographier précisément les zones à reboiser, et à planter des arbres à un rythme industriel. Les drones sont en effet équipés de canons à air comprimés qui permettent de projeter à distance des boulettes biodégradables chargés d’une graine germée et de gel nutritif.

Le travail est 10 fois plus rapide et 3 fois moins cher que la reforestation manuelle. Ce projet a été récompensé en juin dernier par le grand prix du concours Hello Tomorrow organisé à la Citée des Sciences de Paris. http://www.biocarbonengineering.com/

La purification Bio solaire

Purification Bio solaire

© HélioPurTechnologies

C’est la technologie développée par une start up basée en Provence, Hélio Pur technologies. Elle consiste à transformer les eaux usées en eau pure grâce à des stations de recyclage d’un nouveau genre. Dans la purification bio solaire, l’eau est emprisonnée dans de grands tuyaux avec du CO2 et soumise aux UV issus du rayonnement solaires. Le système permet la dégradation des composés biodégradables, et la désinfection.

L’eau qui en ressort est mêlée à des bioalgues dont elle est ensuite séparée et qui peuvent servir d’engrais organique. Les applications sont envisageables pour un usage agricole mais pas seulement. Une petite agglomération pourrait par exemple réutiliser ses eaux usées ainsi traitées pour irriguer des cultures, arroser ses espaces verts et nettoyer sa voirie. De grandes économies d’eau potable en vue dans les régions bénéficiant d’une fort ensoleillement comme le pourtour méditerranéen. http://www.heliopurtech.com

Photo ouverture : CCO 1.0


Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.