27
Jan

A quoi ressemble la mobilité du futur ?

A quoi ressembleront les modes de mobilité de demain ?
Vous souvenez-vous du film Retour vers le Futur ? L’histoire commence dans les années 80-90, Martee McFly (le héros) voyage dans le temps à bord d’une DeLorean préparée par Abarth son ami le professeur Emmet Brown (alias Doc). Dans le second volet de cette trilogie, Martee échappe à la bande de Griff Tannen… en Hover Board.

Le Hover Board

Le Hover Board est un skateboard volant : il a fait rêvé tout une génération. Aujourd’hui, les ados boutonneux de l’époque ont grandi, mais ils n’ont pas oublié leur rêve de monter un jour sur ce skateboard du futur.

Hover Board : de la fiction à la réalité

Pendant que certains s’amusent gentiment à mimer la fiction et que d’autres mènent des essais encourageants, les plus assidus commencent à toucher au but, inspirés qu’ils sont par le phénomène de lévitation supraconductrice (ou lévitation quantique).

Image de prévisualisation YouTube

Un exosquelette pour faciliter les déplacements

Pour soulager les conditions de travail de ses employés (et accessoirement les rendre plus productifs), la société Kawasaki a développé un exosquelette qui pourrait être utilisé sur ses chaînes de production. Mais l’exosquelette pourrait tout aussi bien aider les personnes à mobilité réduite pour se déplacer sous assistance, et compenser leur handicap.

Image de prévisualisation YouTube

L'exosquelette Hercule de la DGALa Direction Générale de l’Armement (DGA) française a donné une toute autre lecture du potentiel de l’exosquelette en développant un projet baptisé Hercule, un robot collaboratif destiné au fantassin. Le but étant d’assister l’armée au sol dans sa progression : sa structure permet de porter des charges allant jusqu’à 100 kg, et ses batteries lui autorisent une autonomie de 20 km pour une vitesse de 4 km/h : sans doute de quoi prendre l’ascendant sur l’ennemi plus facilement.

Le potentiel de l’exosquelette est particulièrement élevé, il pourrait même un jour assister les personnes en mode course à pieds, dans le domaine du BTP, ou même dans le secteur médical.

QUID des transports en commun de demain ?

A plus grande échelle, l’Allemagne expérimente un projet sur le même principe que le Hover Board mais dans une dimension adaptée au transport collectif : il s’agit de Transrapid, un train monorail utilisant la lévitation magnétique, actuellement en phase test. La Chine n’est pas en reste puisque des ingénieurs ont imaginé un bus volant enjambant les voies de circulation pour fluidifier le trafic.

Image de prévisualisation YouTube

Le futur : c’est déjà aujourd’hui !

De nouveaux modes de déplacement sont apparus depuis quelques années, des technologies de plus en plus sophistiquées et dont la fiabilité est aujourd’hui éprouvée. Qu’il s’agisse du gyropode Segway, du Solowheel, du vélo électrique, de l’OrbitWheel, tous ont passé le stade de prototype pour celui de l’industrialisation, et de la commercialisation. La preuve qu’un produit fonctionne n’est elle d’ailleurs pas établie quand l’armée, la police, ou les sociétés de sécurité commencent à s’équiper ?

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

photos Giiks – Back to the futurDGA

Un commentaire

  1. Mickaël dit :

    A découvrir aussi : Big Dog, le robot mulet http://goo.gl/xbKAD

Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.