17
Fév

10 étapes pour créer votre réseau d’échange local

C’est en feuilletant le bulletin municipal que nous imprimons pour la commune de Valleiry (74) que j’ai découvert l’existence du SEL.

Qu’est-ce que le SEL ?

Le SEL, ou système d’échange local, vise à favoriser les échanges individuels et collectifs sans utiliser l’argent.

Principe du SEL

Chaque membre d’un SEL échange de son temps contre des unités souvent appelées « grains de sel » grâce auxquelles il pourra recevoir un service.

Pour illustrer le fonctionnement : vous possédez un vélo que vous prêtez à quelqu’un pendant une journée. Votre compte SEL est crédité de 20 unités. Vous pouvez ensuite utiliser ces grains de sel auprès de n’importe quel membre pour une coupe de cheveux, un prêt de perceuse ou tout autre chose. Le principe est d’échanger aussi bien des objets, des compétences ou des services : mais pour recevoir, il faut aussi donner.

Histoire du SEL

L’origine de cette économie parallèle prend sa source au Canada, où Michael LINTHON a lancé le mouvement dans les années 80. Le premier SEL Français est né en 1994 à l’initiative de l’association SEL’idaire, on en compte aujourd’hui 350 !

Création et fonctionnement d’un SEL

Vous avez envie de créer un SEL dans votre commune ou votre quartier ? Voici 10 étapes qui vous aideront à monter ce projet solidaire :

  1. Constituer une équipe pour le lancement
    Commencez par en parler autour de vous pour constituer une équipe et démarrer à plusieurs.Déterminez dès lors quel sera le type de fonctionnement de votre SEL : pyramidal (Président, Trésorier, Secrétaire, Membres) ou collégial. Vous pouvez aussi créer une charte, un règlement à signer par tout nouveau membre, et fixer une cotisation annuelle pour couvrir les fais (téléphone, timbres…).
  2. Créer un association
    Votre équipe devra choisir entre 2 statuts : association déclarée en préfecture, ou association de fait.  
  3. Ouvrir un compte bancaire
    Pour récolter des fonds (cotisations, subventions…), assurer sa promotion (achat ou création de flyers, affiches, bulletins…), et couvrir certaines dépenses (téléphone, courrier…) votre association devra sans doute ouvrir un compte.  
  4. Assurer les membres
    Assurer les adhérents s’ils se réunissent dans des lieux publics ou dans le cadre d’un échange de service est une formalité qui semble difficile: préférez les assemblées dans des lieux privés, et demandez à chaque membre de s’assurer de la validité de son assurance responsabilité civile et de la couverture des risques liés à l’activité en question.Mieux vaut mettre les choses noir sur blanc dès le début avec les adhérents concernant la responsabilité civile.

     

  5. Faire une déclaration CNIL
    Vous devrez ensuite déclarer votre fichier adhérents auprès de la CNIL.  
  6. Comptabiliser les échanges
    Pour les petits SEL (moins de 100 adhérents), préférez l’option papier: un cahier de comptes et des bons d’échange en 3 parties (liasse autocopiante) suffisent.Au delà de 100 adhérents, l’utilisation d’un ordinateur s’avère beaucoup plus pratique et nettement moins chronophage pour le secrétaire, qui pourra gérer les échanges via un tableur ou via un logiciel de comptabilité spécifique.

     

  7. Informer les membres
    Pour permettre à chacun de découvrir les offres, les demandes de services et l’évolution du SEL, vous devez communiquer auprès des adhérents en éditant un catalogue des ressources et un bulletin d’information. Généralement, la fréquence de publication est mensuelle.
  8. Fluidifier les échanges
    Ouvrir un forum, un site avec différentes rubriques (offres, demandes, profils…), et fonctionner par mail est intéressant pour fluidifier les échanges. Vous pouvez également utiliser le logiciel SELIWEBédité gratuitement.Pour informer vos membres, vous pouvez également éditer une newsletter, ouvrir un blog, et profiter des réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook : ouvrez-vous aux nouvelles technologies de l’information et de la communication !

     

  9. Recruter de nouveaux membres
    Des ressources gratuites sont à votre disposition pour vos brochures de présentation (illustrations libres de droits, exemple de tract…). A vous de les distribuer à vos voisins, vos amis et à diffuser le message.
  10. Prendre exemple sur d’autres SEL
    En découvrant la liste des SEL de France, les supports le SEL en Kit, ou en visitant le site des associations suivantes : SEL de MarsSEL de ParisSEL 93SEL Lyon Croix-RousseSEL de ClermontSEL du lacCh’ti SELBreiz i SEL
Image de prévisualisation YouTube

(Illustration Alain Nicol)


6 commentaires

  1. ecoclicot dit :

    je trouve que le SEL est une bonne idée. Cependant pour ma part, je n’ai pas vu encore beaucoup d’application dans ma région …

  2. Mickaël dit :

    L’occasion d’en créer un !

  3. clem dit :

    Merci, très utile pour monter notre dossier de TPE 🙂

  4. Berger dit :

    Bonjour.j’aimerais créer une association d ‘échange de services dans ma région.j aimerais avoir des conseils

  5. Benoit dit :

    Bonjour,
    Avez-vous quelques personnes dans votre entourage qui seraient intéressées ? Peut-être pourriez-vous également contacter un des SEL existants pour leur demander des conseils ? N’hésitez pas à nous tenir informés de l’avancement de votre projet !

Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.