Comment isoler son garage ?

05-garage

En dépit du réchauffement climatique, il faut bien continuer à se chauffer l’hiver. Les fournisseurs d’énergie l’on bien compris, et en 2013, les prix vont encore augmenter : +2,5% pour l’électricité, +2,4% pour le gaz, et ne parlons pas du fuel domestique qui flambe littéralement depuis 3 ans. Dans ce contexte économique tendu, la recherche d’économie d’énergies est devenue une pratique furieusement tendance.

Le garage : une pièce qui fait froid dans le dos

Avec les combles, le garage est une des pièces de la maison où il fait généralement le plus froid. Ces zones sont les plus exposées au vent et aux infiltrations d’air et peuvent s’avérer être de véritables passoires thermiques faute d’une bonne isolation. Quelques travaux simples peuvent être réalisés à moindres frais pour éviter les déperditions énergétiques.

Isoler sa porte de garage

C’est le point d’entrée du froid. S’il existe des portes isolantes, on peut très bien bricoler l’existant et l’améliorer. La première chose à faire est de resserrer les montants de la porte du garage pour éviter les jours sur les côtés, et les infiltrations d’air. Il faut ensuite acheter un joint [ndr : le dealer au coin de votre rue ne pourra pas vous fournir sur ce coup là], il en existe plusieurs sortes : boudin central en caoutchouc, profil aluminium à riveter à l’extérieur avec une lèvre en caoutchouc…

Après on peut très bien isoler la porte en elle même avec du film et du scotch, et là, je vous ai dégoté un super tutoriel : comment isoler une porte de garage avec du film à bulles aluminisé.

isoler-porte-garage

Isoler les murs de son garage

Le plus simple serait de poser des panneaux de placo recouverts de polystyrène extrudé pour l’isolation (type 80/10)… mais la fin de vie du polystyrène, c’est souvent la poubelle et l’incinération, et les fumées noires toxiques qui vont avec. Alors pensons à demain, et préférons quelque chose de plus classique, mais dont le gain environnemental sera plus intéressant : installer de la laine minérale.

Le travail consiste à fixer verticalement le long des murs des rails métalliques à l’intérieur desquels ont viendra disposer de la laine de verre ou de roche. Des plaques de plâtre seront ensuite vissées sur les montants. Quelques précautions sont à prendre lors de la pose puisque les laines minérales sont irritantes pour les voies respiratoires en raisons des particules que l’ont peut inhaler. Un masque, des gants et des manches longues vous éviteront quelques désagréments. Contrairement aux idées reçues, la laine de roche ne serait pas plus écolo que la laine de verre, je vous invite à découvrir l’avis du géobiologue Thierry Gautier à ce sujet.

Isoler le plafond de son garage

Pour éviter que le froid ne s’infiltre vers les étages, isoler le plafond de son garage peut s’avérer utile. La meilleure solution consiste à poser un plafond suspendu sur montants, en utilisant par exemple des rails métalliques à fixer directement dans les parpaings, pour utiliser le pouvoir isolant de la laine minérale. Vous pouvez également remplacer les rails par des tasseaux de bois, pour une facture moins lourde (d’autant que le bois limite les ponts thermiques).

http://youtu.be/n8qLKL5EZcY

Crédit photo : tbone_sandwich
About the author
Community Manager de l'imprimerie Villière (imprimerie écologique).

2 Comments

  1. Effectivement, l’hiver c’est un vrai supplice que de se rendre dans cette pièce pour aller chercher la voiture… Ces astuces me permettront probablement de régler le problème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.