Quelques idées pour réduire notre production de déchets plastiques

Le plastique est une matière fabuleuse parce qu’elle est résistante et permanente, mais, pour les mêmes raisons, elle est aussi terrible une fois jetée dans la nature…

Chaque année, huit millions de tonnes de plastique sont rejetées en mer. Ces déchets évoluent au gré des courants, sont mangés par le plancton et les organismes marins, jusqu’à contaminer toute la chaîne alimentaire : c’est un véritable fléau. Selon une étude publiée le 22 mars dernier, dans le pacifique une gigantesque décharge flottante s’étend sur une surface équivalente à trois fois la France : ce sont des milliards de morceaux de plastique qui stagnent dans l’océan.

Parce que chacun est concerné, chacun peut et doit agir pour réduire ce phénomène. Les enseignes françaises ont banni les sachets plastiques depuis juillet 2016, c’est bien, mais il nous reste encore du chemin à parcourir avant de sauver notre écosystème. Saviez-vous qu’une carte de crédit met 1’000 ans à se désintégrer dans la nature ? Ses microparticules, elles, restent dans notre environnement et continuent à le polluer encore plus longtemps.

C’est donc aujourd’hui que tout se joue. Il est temps d’apprendre à vivre sans cette matière polluante afin de protéger notre belle planète. Des gestes simples peuvent être réalisés au quotidien et seront bénéfiques sur le long terme.

Découvrez ici quelques idées pour réduire notre production de déchets plastiques et éviter qu’ils ne se retrouvent dans la nature.

#1 Remplacer les objets à usage unique en plastique par des matériaux réutilisables ou biodégradables.

On oubli les assiettes, couverts et gobelets jetables en plastique pour privilégier la vaisselle réutilisable ! Il existe aujourd’hui de jolies collections de vaisselle, légères et pratiques à transporter, en bambou par exemple : idéal pour un pique-nique 100% nature.

© Jonathan Pielma

 

Aussi, pourquoi ne pas évincer les matières polymères et opter de temps en temps pour le carton, le bois… Des matériaux jetables, oui, mais biodégradables !

Si vous êtes adepte du café ou jus d’orange frais à emporter, emmenez votre contenant réutilisable pour ne plus être servi dans un gobelet jetable. Au travail, apportez votre bouteille réutilisable et votre lunch box : faites-vous plaisir et choisissez de jolis modèles de récipients à votre image ou même personnalisés.

#2 Cuisiner autant que possible et limiter les repas en extérieur.

Plutôt que de céder à l’appel des fast-foods et des plats pour micro-ondes, pourquoi ne pas ralentir et prendre le temps de cuisiner un bon repas en famille ou entre amis ? Une manière simple d’éviter la vaisselle jetable de la restauration rapide… Et c’est meilleur pour la santé !

Conservez également les restes de repas dans des récipients en verre ou en inox : une bonne façon d’éviter d’utiliser du film étirable ou des boîtes plastiques afin de protéger vos aliments.

 

© Mariana Medved

 

#3 Acheter local, en vrac ou demander un emballage sans plastique.

Lorsque vous allez faire vos courses, prévoyez vos propres bocaux en verre, sachets en papier ou cabas tissu par exemple. De plus, acheter local permet de choisir essentiellement des produits jamais emballés.

© Peter Wendt

 

#4 Minimiser les produits d’entretien industriels.

La plupart de ces produits sont non seulement nocifs pour l’environnement et notre santé, mais leurs emballages plastiques sont aussi polluants. Préférez les recettes de grand-mère : le bon vieux vinaigre blanc et l’incontournable bicarbonate de soude, par exemple, sont 100 % biodégradables et non toxiques.

© Rawpixel

 

#5 Acheter moins, mais des objets de haute qualité faits pour durer.

Si votre budget vous le permet, investissez dans des objets fabriqués dans des matériaux de qualité dont vous pourrez vous servir plus longtemps : les jouets en bois, des appareils réparables ou avec des garanties étendues, des articles avec moins d’électronique et moins de risques de pannes, etc.

© Jason Leung

 

#6 Ramasser les déchets lors d’une balade en nature ou sur la plage.

Parce que chaque petit geste compte dans la préservation de l’environnement, le changement peut commencer par nous-même. Et pensez à partager ces solutions autour de vous, l’écocitoyenneté est contagieuse !

© Dustan Woodhouse

L’écologie est plus que jamais une priorité. Ces astuces, plutôt simples à réaliser, peuvent faire évoluer nos habitudes et aider notre planète à retrouver la santé. Souhaitons aussi que les consciences s’éveillent à l’échelle mondiale face à la catastrophe environnementale.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.