24
Mai

Recyclage : y en a marc (de café) !

Rien ne se perd, tout se transforme. Adeptes du recyclage, à vos cafetières : vous n’imaginez pas tout ce que vous pourriez faire avec le café que vous jetez tous les jours à la poubelle…

coffee-206142_640

Jusqu’à 4 tasses par jour, le café est une boisson pleine de vertus : il contient des vitamines, des minéraux, des antioxydants, et même des fibres !

Il semblerait même qu’il contribue à prévenir toute sortes de maladies, dont le diabète, le cancer ou la goutte. Alors si vous aimez ça ne vous en privez surtout pas (à condition de ne pas le sucrer, au risque de réduire considérablement les bénéfices santé).

D’ailleurs les français ne s’en privent pas avec une consommation de plus de 5 kilos de café par an par français, à tel point que 600 000 tonnes de marc de café usagé sont jetés chaque année à la poubelle.

Un vrai gâchis quand on pense à tout ce qu’on peut faire avec du marc de café à petite et à grande échelle…

Voyez plutôt :

Gommage visage et corps

Un gommage qui ne coûte quasiment rien et qui est aussi efficace que les produits du commerce. En plus il  a une action anti-cellulite grâce à la caféine.

On utilise le marc de café usagé de la veille qu’on aura laissé sécher.

Comment faire ?

Mélanger :

  • 3 cuillères à soupe de marc de café à
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco (ou d’huile d’amande douce) et
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux.

Dans la douche, sur peau légèrement humide, frottez-vous le corps en insistant sur les zones rugueuses ou la peau d’orange (les filles, soyez délicates avec le visage et le décolleté).

Laissez agir quelques minutes puis rincez.

Désodorisant

Au microscope, les particules de marc de café révèlent des micro cavités. Ce sont elles, en piégeant les odeurs qui lui donnent ses qualités désodorisantes.

Placez du marc de café dans une coupelle dans votre frigo, dans un placard ou dans tout espace colonisé par de mauvaises odeurs (bon, il faut quand même faire disparaître la source de la pestilence avant, sinon ça ne sert à rien).

Bon truc également, si une odeur de poisson ou d’oignon vous colle à la peau : frottez-vous les mains avec du marc de café et du savon.

A Taïwan, un industriel a trouvé le moyen d’utiliser ces propriétés à grande échelle : il intègre du marc de café à ses textiles synthétiques. À la différence du charbon actif qui était jusqu’à présent utilisé pour créer des textiles anti odeurs, le marc de café est écologique puisque c’est un produit du recyclage.

Répulsif

Si vous l’utilisez avec modération, le marc de café peut faire des merveilles dans votre potager.

Il est parait-il efficace au pied des plantes infestées par les pucerons. Dans la foulée il repousserait aussi les limaces. Si des chats ont le mauvais réflexe de prendre votre jardin pour leur litière essayez de saupoudrer les lieux régulièrement souillés de marc de café séché, ils détestent ça (et ça a l’avantage de ne pas polluer votre jardin comme le répulsif chimique).

Fertilisant

N’oubliez-pas qu’après une simple infusion hyper rapide (expresso !) le marc de café est toujours plein de minéraux, notamment de potassium et de magnésium. Ce serait dommage de ne pas en faire profiter la planète. Un peu de marc de café au pied des plantes c’est un engrais naturel et pas cher.

Production "le champignon de Bruxelles"

Production « le champignon de Bruxelles »

Mais s’il y a une plante qui aime vraiment le marc de café, au point qu’elle pourrait même s’en contenter, c’est le champignon, et plus précisément la pleurote.

La culture de champignon sur substrat à base de marc de café est même devenue une tendance à tel point que deux jeunes belges en ont fait un business avec « Le champignon de Bruxelles ».

Voici le tutoriel qu’ils ont réalisé avec l’aide d’Arte pour que vous puissiez faire votre culture de pleurotes 100% fait à la maison.

Si vous n’avez pas le courage de fabriquer vous-même votre « potager à champignons », des kits tout prêts de culture de pleurote sur marc de café sont en vente sur internet, mais attention : à 19 euros la boite pour une douzaine de champignons récoltés l’achat semble loin d’être rentable.

Alors, la prochaine fois que vous videz le filtre de votre cafetière, vous jetez ou vous recyclez ?

Crédits photo :
Marc de café : CC0 1.0 http://creativecommons.org/publicdomain/zero/1.0/
Culture de champignons : © Le champignon de Bruxelles


Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.