31
Mar

Tout savoir sur les poêles à granulés

Le poêle à granulés, version moderne et pratique de nos anciens poêles à bois rencontre aujourd’hui un vif succès. Alimentés par des granulés de bois dénommés aussi « pellets », il se décline en une infinité de modèles et une gamme de prix tout aussi variée pouvant aller de 1500EUR à 5000 EUR hors pose.

Ceci est un article sponsorisé, destiné à vous apporter des informations sur les poêles à granulés. N’hésitez pas à poser vos question dans les commentaires, nous tâcherons d’y répondre le plus précisément possible. Bonne lecture !

Le fonctionnement d’un poêle à granulés

Ces poêles sont alimentés par des granulés de bois ou pellets composés de diverses essences de bois, le plus souvent des résineux, qui ont fait l’objet d’un pressage mécanique. Ce combustible est l’un des plus écologiques car il ne renferme aucun solvant, colle ou vernis et garantit un excellent rendement calorifique grâce à sa très faible humidité résiduelle. Quel que soit le modèle, son fonctionnement est basé sur un réservoir de stockage contenant entre 15 et 60 kg de granulés, relié au foyer.

L’allumage du poêle se déclenche par un bouton qui actionne une résistance électrique et entraîne une aspiration provenant du ventilateur centrifuge ce qui a pour effet d’embraser les granulés. L’air transite ensuite sur l’arrière du foyer où il se réchauffe avant de ressortir par une grille frontale pour chauffer l’air ambiant. Les fumées de combustion sont en fin de parcours extraites du foyer par un autre ventilateur et expulsées par une bouche d’évacuation située en partie arrière du poêle.

Les différents systèmes

Le poêle à convection naturelle

Ce modèle, proposé par exemple par Poêle à bois maison est recommandé pour les petites pièces. Il accumule de l’air chauffé grâce à une résistance électrique puis la restitue ensuite dans l’air ambiant par une cheminée de convection, de manière naturelle. Silencieux de par l’absence de ventilateur pour diffuser la chaleur, son temps de chauffe reste long et entraîne une certaine surchauffe dans son environnement.

Le poêle à convection forcée ou poêle ventilé

Recommandé pour les pièces de moyennes surfaces, il fonctionne grâce à un système de ventilation à air pulsé, un ventilateur qui va activer le flux d’air de la pièce et mieux répartir la chaleur. Cet appareil est plus ou moins bruyant au démarrage car le ventilateur tourne à pleine vitesse.

Le Poêle à granulés à air chaud canalisé ou poêle canalisable

C’est le poêle des grandes surface car il est capable de chauffer plusieurs pièces en même temps. Pour chauffer les pièces éloignées du poele un second ventilateur va souffler l’air chauffé à travers des gaines. Il est également bruyant au démarrage et nécessite des travaux d’installation importants pour le passage des gaines dans les murs.

Le poêle à granulés à eau chaude ou poêle hydraulique

Il s’adapte à toutes surfaces. Raccordé au réseau de chauffage central, il récupère les calories gratuites du poele. Une réserve d’eau placée derrière le brûleur va se réchauffer en même temps que l’air ambiant. Le poele hydraulique a une fonction double, chauffer l’air de la pièce et le reste de l’habitat en amenant de l’eau chaude dans le réseau de radiateurs.

Les poêles avec arrivée d’air et poêle étanches ou poêle compatibles BBC

Ces modèles figurent parmi les plus perfectionnés. Ils nécessitent une arrivée d’air dans la pièce. Pour éviter les pertes énergétiques, ces appareils sont raccordés à une arrivée d’air extérieure par un conduit qui traverse le mur ou le plancher. On parle aussi de poêle à granulés en ventouse. Pour satisfaire les besoins des maisons HQE/BBC, ils sont entièrement étanches c’est à dire qu’il n’absorbent en aucune façon l’oxygène de la pièce ce qui évite les pertes énergétiques.

Les poeles mixtes ou poly combustibles

Ces modèles fonctionnent indifféremment avec des granulés ou des bûches avec l’avantage de ne pas dépendre d’un seul combustible permettant de faire face à une augmentation de tarifs ou un problème d’approvisionnement.

Les avantages d’un chauffage à granulés

Plus propre que les poêles à bûches, moins lourd en termes de manutention, le poêle à granulés dispose d’une autonomie de quelques jours et sa puissance se règle facilement. Il peut servir de chauffage d’appoint pour une pièce à vivre ou compléter l’action d’un chauffage central avec l’envoi d’excédent de chaleur dans le réseau.

Simple : Le poêle à granulé reste facile à utiliser. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour le faire démarrer. C’est pourquoi plusieurs marques de chauffage décident d’obtenir ce type de poêle. C’est le cas, par exemple de Radiateur Plus.

Economique, l’usage de granulés permet de diviser de moitié la factures de chauffage. Même si le prix d’un poêle à pellets est relativement élevé, il s’agit d’un investissement qui s’inscrit dans une vision à long terme. Le prix du kWh provenant de l’énergie bois est inférieur à celui du gaz et de l’électricité. Pour fonctionner il utilise environ 60 W d’énergie électrique soit pour une habitation récente d’environ 100 m2, une consommation annuelle de 15000 Kwh équivalent à environ 550 EUR par an.

Robuste, cet équipement a une durée de vie élevée.

Les inconvénients d’un chauffage à granulés

Un manque d’autonomie : Ces appareils nécessitent l’usage de l’électricité pour fonctionner. On peut prévoir l’usage d’une batterie en cas de panne. A l’inverse d’un poele à bûches, il ne peut fonctionner lors d’une coupure de courant.

Exige un entretien rigoureux : Mal entretenu, l’appareil peut générer une mauvaise combustion et dégager du monoxyde de carbone. Mal réglé, l’appareil va être moins efficace et surconsommer.


Un commentaire

  1. Fred dit :

    Bonjour,

    Moi je me suis fait installé par http://www.chemineesrousseau.fr/ un poêle à granulé et j’en suis bien content. J’hésitais au début avec les autres sortes de poêles et finalement après conseil de mon cheministe je me suis lancer sur ça et aujourd’hui c’est sans regret mais vous avez raison il faut l’entreprise au quotidien pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.