22
Juil

Comment faire dégorger des escargots ?

22-escargots

Pour que tous les médias relaient l’info à quelques heures d’intervalle (Le Monde, TF1, Euronews, Le Point et j’en passe), ce doit être furieusement tendance…

En cherchant un idée d’article ce matin, je suis tombé sur un nombre inimaginable de billets sur la dernière cure en vogue dans les instituts de beauté : les soins de peau à la bave d’escargots. Pour ceux qui connaissent un peu l’éco-blog, vous savez déjà qu’on ne va pas se contenter d’être une station relais de plus…

Partons ramasser des escargots

Si comme moi vous vous êtes un jour posé cette question existentielle de savoir comment bien faire dégorger des escargots, je vous invite à dresser les antennes.

Mais avant de les déguster en persillade, il faut les trouver. Pour illustrer mon article, il m’a suffit de retourner une tuile au fond du jardin ce matin pour réveiller une demi-douzaine de colimaçons qui y avaient surement passé la nuit. Si vous vous baladez un peu autour de chez vous, vous en trouverez en bordure de chemins. Les escargots sont plus actifs quand il fait humide, et ils apprécient particulièrement les coins à l’ombre : alors n’hésitez pas à jeter un œil autour des grosses pierres, quitte à les retourner.

23-blague-escargots

Traire les escargots = enlever la bave

Une fois votre cueillette réalisée, il faut faire jeûner les escargots pendant 7 jours minimum (histoire qu’ils digèrent bien les amanites phalloïdes qu’ils auraient pu déguster, sans vous empoisonner), puis les faire dégorger, c’est à dire les faire baver (au sens propre). Et pour ça, nul besoin de produits chimiques : de l’eau, du sel fin, du vinaigre, un seau et un tamis feront l’affaire !

Commencez par mouiller les escargots au fond de votre seau, puis ajoutez une culière à soupe de sel et une de vinaigre (pour environ 4 douzaines de colimaçons). Remuez le tout, et laissez les baver quelques minutes. Versez le contenu de votre seau sur un tamis et aspergez au jet d’eau. Répétez cette opération 3 ou 4 fois, puis vous pouvez ensuite vous appliquer la bave ainsi obtenue directement sur le visage.

Escargots en persillade, miam !

Si après votre masque vous aviez un petit creux, il vous faudra compter une bonne douzaine d’escargots par personne pour rassasier tout l’institut de beauté (et 300gr de beurre, 1 bouquet de persil, 2 échalotes, 3 gousses d’ail, sel et poivre pour 6 personnes).

Préparation :

  • Coupez le beurre en morceaux pour le laisser ramollir à température ambiante quelques minutes.
  • Hachez finement votre persil, votre ail et vos échalotes. Ajoutez-les à votre beurre et fouettez le tout jusqu’à obtenir la consistance d’une crème… puis on met le tout au frigo 30 minutes.
  • Ça se corse : il faut ensuite extraire les escargots 1 à 1 de leur coquille.
  • Préchauffez votre four (position grill).
  • Il faut ensuite farcir les coquilles (vide, je précise) avec une noisette de beurre à l’ail, puis y remettre l’escargot (ni vu, ni connu), et terminer par une seconde couche de beurre (pour les gourmands).
  • Ensuite direction le four pendant 5 à 10 minutes  à 160°C (thermostat 5/6) jusqu’à ce que le beurre devienne mousseux.
  • Voilà, vous pouvez ensuite profiter du fruit de votre travail et de celui de la nature.

8 commentaires

  1. Justine Lacroix dit :

    Avouez que c’est particulièrement étonnant d’être totalement dégouté par le fait de manger des insectes ou des larves comme le font tant d’autres dans des pays plus lointains et comment on ne trouve pas totalement écoeurant et même trés bon de manger des limaces que l’on va au préalable faire dégorger (un peu dans le même genre, les huitres) .. perso j’adore les escargots avec une bonne persillade, mais je dois avouer que je ne suis jamais parti les « chasser » moi même

  2. Ryals dit :

    Je ne sais pas pour vous mais personnellement je vais zapper le masque bave d’escargot pour directement passer à la recette! J’adore cette recette d’ailleurs et les jours pluvieux sont l’occasion de les cuisiner souvent!

  3. Mickaël dit :

    Salut Justine,

    c’est vrai que plus à l’est de l’Europe, nos voisins sont de gros consommateurs d’insectes. Je pense qu’à l’avenir, si la population mondiale atteint les chiffres annoncés pour 2050 (9 milliard de bouches à nourrir), nous aurons sans doute à explorer cette piste.

    Je t’invite à découvrir un de nos articles à ce sujet Insectes : le coupe-faim du siècle !

  4. Cecila dit :

    Je laisse la bave à qui voudra en mettre et de mon côté je chauffe le four ! Délicieux ces petits escargots relevés avec un beurre à l’ail !

  5. Jean dit :

    Il ne faut pas faire baver les escargots. C’est inutile, l’escargot peut baver jusqu’à ce que mort s’ensuive (comme les humains, en quelque sorte).
    Ce qu’en dit un éleveur:
    http://www.heliciculture.net/preparation-cuisine/preparation/47-preparation-de-base
    (Lire la partie « la bonne méthode », et non pas « La méthode « traditionnelle », qui est la MAUVAISE méthode.)

  6. Zef dit :

    Vous êtes tous des barbares

  7. peltier dit :

    La bave d’escargot est très bien pour soigner les problèmes de peau . Après un zona aux yeux , je me suis procurée de la crème de bave d’escargot chez un éleveur de ces petites bêtes , et le résultat a été vraiment bénéfique et radical … Mais je les mange aussi !

  8. jérôme 12 dit :

    pour ma part je laisse la bave, j’adore mangé ces petite bêtes
    je suis plutôt gastronomie que cosmétique

Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.