ViaRhôna : trait d’union Franco-Suisse pour le tourisme vert

 

17-viarhona

ViaRhôna : au bout du chemin, il y a la mer. 743 km de bitume et de pistes pour relier Genève à la Méditerranée en longeant le Rhône. Ce doit être un beau voyage, un de ceux qu’on peut faire sans prendre l’avion… surtout qu’à l’imprimerie, on est pas loin du point de départ : Genève.

Depuis la cité de Calvin jusqu’à la grande bleue

Si la ViaRhôna est officiellement ouverte depuis le début du mois, 450 km du tracé définitif sont pour l’heure accessibles, soit 14 étapes entre Genève et Pont Saint Esprit. Si les plus téméraires couvriront la distance en quelques jours, les familles en quête de balade pourront privilégier les itinéraires spécial famille. Chacun pourra préparer son roadbook directement en ligne sur le site de Via Rhôna.

ViaRhôna en Chiffres

  • 12 territoires traversés : canton de Genève, Haute-Savoie, Savoie, Ain, Isère, Rhône, Loire, Drôme, Ardèche, Vaucluse, Bouches-du-Rhône et Gard.
  • 415 km de circuit en Rhône-Alpes.
  • 143 km de voies vertes.
  • 90 km sur voies partagées.
  • 152 km d’itinéraire provisoire.
  • 220 communes traversées.
  • 316 points de franchissement du Rhône.
  • Des travaux d’aménagements prévus jusqu’en 2016.

17-viarhona-parcours

Envie de rallonger le voyage ?

Pour ceux qui aiment avaler les kilomètres, vous pouvez prolonger le défi et allonger le parcours depuis Sète jusqu’à Bordeaux via la Vélo-route des deux mers.

www.viarhona.com

Photo : RocPX
About the author
Community Manager de l'imprimerie Villière (imprimerie écologique).

7 Comments

  1. J’aime ce concept : découverte, sport et écologie! Inutile d’aller à des kilomètres pour s’offrir de l’air frais. Je serai pour ma part intéresser pour les itinéraires spécial famille. Je garde sous le coude.

  2. Créer son propre roadbook sur un tel tracé, pourquoi pas? Il aurait été bien que l’on puisse louer des vélos sur place non? C’est possible ou pas?

  3. le tourisme écologique est de plus en plus intéressant ces derniers temps. Il nous permet enfin de dégager un peu de nos tours de béton et de profiter pleinement des vacances. Je pense que cet endroit est bien propice pour de nombreuses activités, il suffit juste de trouver, c’est déjà pas mal de commencer avec le vélo.

  4. Très utile, le concept risque d’attirer beaucoup de monde. D’ailleurs pour moi, c’est l’idée même que je me fais des « vacances sans stress ». Le vélo est notre ami !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.