24
Avr

Pourquoi le papier WC est-il rose ?

14-papier-wc

Attention : cet article n’a rien à voir avec le mariage gay.

A l’adage « il faut prendre l’inspiration quand elle vient », je rajouterai « peu importe le lieu dans lequel on se trouve ». En panne d’inspiration depuis quelques jours pour vous offrir un peu de lecture, j’ai été touché par la grâce quand, par nécessité, mes yeux se sont portés sur un rouleau de papier WC… et ce questionnement d’une profondeur insondable s’est offert à moi : « au fait, mais pourquoi est-ce que tu es rose toi » ? Bien sûr, il ne m’a pas répondu…

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître

Le papier toilette, PQ pour les intimes, se démocratise en France dans les années 1960 et remplace l’usage de papier journal, de tissu et d’eau pour se nettoyer. Bien avant ces techniques plutôt hygiéniques, on utilisait des feuilles et différents végétaux pour s’essuyer [ndr : je savais bien que je finirais par trouver un lien avec l’environnement]. Bref, cette petite révolution au royaume du trône aura contribué à reléguer le bidet aux oubliettes. Depuis les années yéyé, le PQ a noircit de nombreuses pages de son histoire, portant successivement le nom de bulle-corde lisse puis de papiers crêpé et ouaté. Aujourd’hui, on le retrouve sous diverses formes (feuille à feuille ou en roto rouleau), imprimé avec ou sans motifs, et dans différentes teintes… le best seller Français étant le traditionnel rouleau rose.

Et l’impact écologique du papier WC ?

L’industrie du papier WC a encore de gros progrès à réaliser, puisque seulement 40% des rouleaux produits en Europe sont fabriqués à partir de papier recyclé, contre seulement 2% aux Etats-Unis (source Greenpeace/WWF). C’est donc principalement de la fibre vierge qui entre dans la composition des rouleaux que nous utilisons au quotidien. Selon Ecofolio, la fabrication de pâte vierge demande trois fois plus d’énergie et d’eau que dans le cas où les industriels utilisent du papier recyclé. Une hérésie environnementale, surtout quand on sait qu’un Européen consomme en moyenne 13kg de papier toilette chaque année.

Pour ce qui est du traitement en station d’épuration, le processus de dégrillage (filtrage/tamisage) permettra de transformer le papier en boue d’épuration; les principales destinations de ces boues étant le recyclage en agriculture (épandage sur les cultures), l’incinération ou la mise en décharge. En Grèce, j’ai visité des îles sur lesquelles le papier finissait dans une petite poubelle disposée à côté des WC : le volume de boues produit par les stations d’épuration s’en trouve ainsi réduit.

Recycler du papier en papier toilette

Image de prévisualisation YouTube

Mais alors, pourquoi est-il rose ?

Dans l’imprimerie, on a une relation intime avec le papier; on travaille ce produit comme un cuistot travaille un poisson ou une pièce de viande : c’est notre matière première. Enrichissons donc notre culture personnelle, tout comme un chef enrichirait la sienne en découvrant l’origine de la couleur d’un cousin éloigné du cabillaud : si le papier WC est rose en France, il semble que ce soit plus le fruit de quelques experts en marketing que celui du hasard. Dans chaque culture, les couleurs ont un sens. En Europe, nous associons inconsciemment le rose à la notion de douceur et d’intimité : peut-être car il nous évoque la couleur de notre peau, et par extension de notre corps, si « chair » à chacun. Faites ce test la prochaine fois que vous passerez devant le rayon hygiène de votre supermarché : observez le linéaire des produits d’hygiène intime. Vous remarquerez sans doute la prédominance de la couleur rose, et du blanc (symbole de pureté).

Quoi qu’il en soit, les coins les plus re-Q-lés de notre personnalité devraient voir la vie en rose pendant encore quelques temps… n’en déplaise aux pro-dématérialisation.

Une pensée pour les sans-papiers

Image de prévisualisation YouTube

Photo : girlingearstudio

10 commentaires

  1. Lhumen dit :

    Ha… suis un peu déçue… le rose… finalement, c’est quoi un colorant ? Quel type de colorant ? Oui non parce que du coup, marketing ou pas…

  2. Brieuc dit :

    Je trouve bizarre que le papier toilette ne soit pas plus médiatisé que cela. Pourquoi n’y a-t-il jamais la marque du PQ sur le PQ ? Pourquoi n’y a-t-il pas d’autres couleurs plus fantaisies ? Pourquoi n’y a-t-il pas de PQ personnalisé (avec le nom de son pire ennemi dessus par exemple, quelle belle image)… A méditer.

  3. veoprint dit :

    Assez bonne reflexion sur le PQ, je ne mettais jamais posé la question de savoir pourquoi il était imprimé sur du rose (ou du blanc).

    @Brieuc on trouve certaines marques qui font des PQ un peu plus originaux mais je pense que cela coute plus cher en impression…

  4. Lovett dit :

    Très inspiré comme article je dois dire! Perso, rose, blanc ou autres couleurs, ca ne fera pas la différence quant à son usage même si certains les utilisent comme mouchoirs mais bon.

  5. Banderole dit :

    Bonjour
    voila une question existentielle auquel vous venez de répondre. par contre le rose à la notion de douceur et d’intimité et le blanc de pureté pourquoi pas mais pour finir au fond d’un trou 🙂
    sur ce bon 1er Mai

  6. Hyun dit :

    Le choix de la couleur est lié à une notion de propreté aussi je pense et d’intimité également comme le blanc et le rose. Personnellement, je priorise ceux imprimés pour la petite touche fantaisie.

  7. Jean Némard dit :

    « j’ai été touché par la grasse » -> S’il s’agit de la ville, une majuscule et pas de pronom SVP.

  8. Elodie dit :

    « j’ai été touché par la grasse » -> S’il s’agit de la ville, une majuscule et pas de pronom SVP.

    Rien à voir du tout car c’est « touché par la grâce » que l’on doit écrire !

  9. Mickaël dit :

    Bonjour maîtresse, sympa de m’éviter cette faute d’orthographe qui me fait mal aux yeux tellement elle est énorme : ce qui me rassure, c’est que mes coquilles n’ont encore tué personne. Sinon j’espère que ça ne t’empêchera pas de continuer a nous lire.
    Gros bisous!

  10. Philippe dit :

    La véritable démarche ecologique c’est de ne pas utiliser de papier toilette ! Faite l’expérience, après avoir installé une douchette de toilette n’utiliser le pq que pour vous essuyez, trois feuilles suffisent . ( une serviette c’est mieux ! )Après trois jours vous ne pourrez plus vous en passé ! Plus d’hygiène moins de dépenses, plus de confort( beaucoup plus de confort) et plus écologique … Dans les années 70 ont a supprimé les bidets de toutes les Sdb en moins de 10 ans le loby de la ouate a modifier nos habitudes hygiénique 13kg x 50 millions de français soit 650 000 000 kg de papier par an ! Je vous laisse compter la quantité d’eau nécessaire… Aujourd’hui dans les pays en développement cette même industrie se développe imaginée ces chiffres à l’échelle de le Chine et de l’Inde ….

Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.