4
Sep

Régime Outdoor : adieu les kilos

Des kilos en trop : mettez-vous au régime outdoor !

Face au miroir, quelque chose accroche ton regard ce matin. Ton corps, tes formes ne sont plus les mêmes ! Inquiet(e), tu sors ton vieux pèse-personne, qui n’a pesé personne depuis des lustres à en croire la poussière qui le recouvre. Tu montes sur l’appareil un peu fébrile pendant que les chiffres montent eux aussi, puis s’immobilisent. Tu crois un moment qu’il déconne, mais l’heure n’est pas à la plaisanterie : des compagnons de route indésirables se sont installés sur tes hanches, tes fesses et ton ventre. Les kilos sont là, et il ne fait aucun doute que le virus « barbecues / transat » que tu as contracté cet été soit à l’origine du problème.

Mais tu sais positiver, et à peine descendu(e) de la balance, tu fomentes déjà la riposte : « finis les excès, je reprends le sport  » ! Débordant(e) de volonté, c’est avec la ferme intention d’en découdre avec ta culotte de cheval ou tes abdos Kro que tu fonces sur internet pour trouver le nom de la salle de sport la plus proche. Mais attention : ce genre de résolution est difficile à tenir, tant passer des heures à transpirer dans une salle peut paraître « in-excitant ». Mais alors, existe t-il une alternative (motivante) au tapis de course ?

Comment ne pas tuer sa motivation dans l’œuf ?

S’il est déjà contraignant d’être en sur-poids, le regard des autres peut aussi être une source de complexe. Dans une salle de sport où le culte de l’apparence peut parfois être très fort [ndr : c’est pour ça qu’il y a tant de miroirs], la proximité avec des armoires à glace a parfois tendance à refroidir, même les plus motivés : c’est surtout (décou)rageant d’être à bout de souffle quand la personne à côté n’a même pas commencé à transpirer !

Randonner pour perdre du poids

Sport : s’abonner à l’outdoor

Et si tu économisais le prix de ton abonnement annuel en choisissant une activité en pleine nature comme la marche, la course ou le vélo ? Prenons la marche par exemple, qui permet de brûler entre 160 à 300 calories/heure. Outre le fait de brûler des graisses et de raffermir la silhouette, cette activité a des bienfaits indiscutables pour la santé : notamment pour le système cardio-vasculaire. Le coeur travaille, et la capacité respiratoire se développe progressivement.

Mais au delà de ses vertus pour la santé, le sport outdoor a un impact positif sur le moral, car plus on dépasse les difficultés du terrain, plus on gagnera en confiance en soi. Le contact avec la nature a aussi un effet apaisant (voir même anti-déprime), et dans un environnement calme et agréable, on évacuera d’autant plus facilement le stress d’une journée [ndr : le stress participe à la prise de poids].

randonneur en raquettes

Trouver une motivation dans la prise de plaisir

La notion de plaisir est primordiale dans la pratique d’un sport, surtout quant l’objectif visé est une perte de poids, et l’on trouvera de multiples intérêts au contact de la nature. En randonnée par exemple, le plaisir peut se trouver naturellement dans la récompense qu’offre un panorama après une ascension, dans la rencontre avec des animaux sauvages au détour d’une forêt, dans la découverte de la flore, ou dans le fait d’explorer des sentiers qui nous étaient jusqu’alors inconnus (à tester également l’hiver en raquettes) : ce sont autant de motivations supplémentaires pour maintenir l’effort dans la durée, et également un bon moyen pour développer sa conscience écologique.

Prendre du plaisir dans l’intensité

D’autres disciplines plus intenses font prendre goût à l’aventure. Que ce soit en kayak, en roller ou en parapente, les sensations gagnent en intensité. Alors n’hésites-pas à te renseigner sur les activités proches de chez-toi, à bouger, et surtout maintenant : tout le monde dehors !

Photos : Tourisme64 – Peter ERZVO – Kayak Fuerteventura – photonogrady – hofstrauniversity

4 commentaires

  1. Gizmo dit :

    L’article tombe à pic, je me suis justement remis à la course à pied il y a 2 semaines 😉

    ps : petite coquille, dans à la place de d’en => « Débordant(e) de volonté, c’est avec la ferme intention d’en découdre avec ta culotte »

  2. Mickaël dit :

    Alors toi aussi tu as contracté le virus « barbecue / transat » cet été !

    C’est bien d’avoir repris la course à pieds, mais faut recommencer tranquillement : l’important c’est toujours de prendre du plaisir dans le sport… sinon on se lasse.

    PS : merci pour la coquille !

  3. Gizmo dit :

    Je l’ai depuis que je suis petit ce virus ;-)… Je suis un programme trouvé sur le web, l’objectif c’est une course de 20 km début de l’été prochain, se fixer des objectifs, ça aide aussi !

    Au plaisir.

  4. Flore dit :

    Très bon article ! Il faut arrêter le sport en ville et en salle pas si bon pour la santé à cause de la pollution… Et puis si l’on a pas de voiture ni le permis il existe des associations avec d’autres membres qui peuvent vous y emmener par co-voiturage tout les WE ! Et puis c’est surtout moins cher. Surtout pour la marche d’un équipement très cher, l’équipement n’est pas si cher, surtout que c’est un équipement qui se garde des années si l’on prend de la qualité. La nature ne demande pas à ce qu’on la paye pour que l’on marche dedans et que l’on admire sa beauté.

Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.