7
Nov

Noël 2011 : parenthèse dans la crise

Noël 2011 : quand la crise nous fait renouer avec nos valeurs
Comme moi, vous aurez sans doute bientôt le nez plongé dans un cellier, un garage ou un grenier, à chercher où vous avez bien pu ranger le carton des décorations de Noël… corrigez moi si je me trompe, mais ne dit-on pas que si ça sent le sapin, c’est que la fin (d’année) approche 🙂 !

Avant d’entrer dans l’effervescence des fêtes, je vous propose d’entrevoir les tendances de Noël 2011.

Sapin de NoëlUn Noël bien au chaud !

A chaque saison son cru : 2011 sera sans doute un très bon millésime pour les amoureux d’authenticité. En effet, dans un contexte de crises à répétition, nous cherchons tous des valeurs refuges vers lesquelles trouver du réconfort; Noël et ses traditions sont alors plus que jamais un échappatoire aux turbulences quotidiennes : un prétexte pour retrouver ses proches au sein du cocon familiale, un espace de sécurité et d’affectivité.

Quelles seront les tendances pour Noël 2011 ?

Noël en famille

Le cabinet Deloitte publie chaque année une étude étude menée dans 17 pays d’Europe sur les intentions d’achat des consommateurs pour les fêtes de Noël. Après un Noël de raison en 2010, et dans le contexte actuel, les chèques cadeaux et l’argent devraient sans surprise rester les cadeaux les plus attendus. Les consommateurs devraient cette année encore privilégier l’achat malin : soucis du prix, cadeaux en promotion, anticipations de ses achats au moment des soldes, utilisation de point de fidélité, choix de produits MDD pour le repas de Noël…

Achats de Noël compulsifs : sevrage en cours

Père NoëlSi les chiffres donnent une idée sur la tendance, la réalité donne parfois une tout autre impression. Pas plus tard que le week-end dernier, en plein Lyon (rue de la Ré pour les Gones), une foule de badauds faisait fi de la sinistrose, les bras chargés de paquets et sacs sortis tout droit des boutiques Lyonnaises.

Les principales raisons qui nous poussent à dépenser plus (et particulièrement à l’approche des fêtes) sont motivées par l’envie d’oublier la crise : 54% des français l’affirmaient en 2010, Noël devient alors une parenthèse. Mais dans un même temps, 69% des français affirmaient aussi que si les conditions économiques continuaient à se dégrader, ils seraient prêts à dépenser moins.

Le grand retour de la simplicité ?

Les conditions économiques ne s’arrangeant pas, il faut croire que nous allons nous serrer la ceinture. Mais ce n’est pas un Noël d’austérité qui se dessine à mon avis… bien au contraire, ce sera un Noël chaleureux qui mettra à mal notre boulimie consommatrice et nous invitera à imaginer une fête plus sobre mais pas moins belle pour autant.

Décoration de NoëlDe tous temps, les crises ont été l’occasion d’évolutions, de « remises à plat » face aux contraintes : tachons d’en tirer le meilleur ! Le réconfort dans la chaleur humaine (Noël en famille ou entre amis), la chaleur physique (cocooning), le retour au fait maison, sont autant de pistes à explorer pour vivre des fêtes uniques.

Car finalement, le vrai luxe et l’authenticité ne sont-ils pas aujourd’hui plus que jamais dans la simplicité ?

Photos Flickr / chiffres Deloitte

2 commentaires

  1. Mickaël dit :

    Les chiffres viennent de tomber, et contre toute attente, le budget moyen des Français pour les fêtes de fin d’année est en hausse de +1,85% par rapport à 2010 : une vraie parenthèse dans la crise !!

Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.