J’en ai une petite… mais j’assume : l’art de se contenter d’un petit engin !

J'en ai une petite, et j'assume !!

Pourquoi est-on a ce point attiré par les gros engins quand on a une pelouse ? C’est dingue, l’autre jour, j’ai vu un mec chevaucher un tracteur pour tondre 200 m² : on est pas là pour labourer le terrain tout de même !

Je disposerai bientôt d’un bout de gazon, et la question de son entretien se posera rapidement (la tonte étant une activité réservée attribuée aux personnes du sexe fort). Il me faudra donc choisir le bon outillage, aussi me suis-je penché sur le sujet avec des critères de sélection bien précis : je cherche une tondeuse écolo qui préserve ma bourse et fasse du bon boulo.

Les vendeurs de tondeuse ont-ils une double vie ?

« Michael Schumacher est demandé au rayon tondeuse, Michael Schumacher, merci ». J’ai toujours eu l’impression que les vendeurs de tondeuse avaient une double vie et que dès qu’il quittaient leur magasin de bricolage, c’était pour se rendre sur un circuit de formule 1… je sais pas pourquoi, peut-être parce qu’ils parlent beaucoup de vitesse : remarquez, c’est toujours jouissif de finir de tondre avant son voisin !

Bref, après quelques explications dispensées par un vendeur sur les modèles disponibles, leurs performances olympiques et leurs prix (qui valent bien une médaille d’or), je n’ai pas réussi à trouver mon bonheur.

C’est donc sur internet que j’ai approfondi mon exploration du milieu de la tonte… et je vous jure qu’avec certains mots clés on trouve de tout !

Une tondeuse écolo, pratique et pas cher !

Dans la version écolo : il y avait bien la chèvre qui broute le gazon au rythme de ses envies… mais ce n’est pas pratique pour partir en vacances et ça laisse des traces !

Dans la version pratique : il y avait bien la tondeuse robot qui fait le boulo à votre place… mais son coût est dissuasif et ce n’est pas ce qu’il y a de plus green !

Dans la version pas cher : il y avait bien les ciseaux… mais au bout d’un moment ça fait mal au dos et vos voisins risquent de vous prendre pour un barge !

J’avais déjà écarté ces options, celle d’une tondeuse à essence et je commençais à lorgner du côté des modèles électriques quand je me suis rappelé de la vieille faux de mon grand-père… un outil manuel qui n’est pas particulièrement adapté au gazon mais qui m’a tout de suite fait pensé à un autre système existant : la tondeuse à main hélicoïdale !

Particularités d’une tondeuse à main hélicoïdale

La tondeuse à main hélicoïdale est de loin une des tondeuse les plus écologique du marché, des moins onéreuse, des plus silencieuse, des plus maniable, des plus facile à ranger et à entretenir. Dans mon cas, cette alternative s’avère être une bonne solution puisque le terrain est plat, peu arboré et pas très grand. En revanche, si vous devez tondre en pente et sur plus de 500m², une tondeuse électrique sera mieux adaptée. Du reste, il convient d’utiliser la tondeuse à main hélicoïdale chaque semaine du printemps à l’automne pour éviter que ça coince. Concernant l’entretien, optez pour une tondeuse équipée d’une contre lame qui affûte les lames au passage… comme ça, il suffit juste de les nettoyer après chaque coupe. Pour gagner du temps, vas-y Schumi, privilégiez la largeur du modèle. Le dernier intérêt, c’est que cette activité vous fera faire un peu de sport. Et puis, pour les sceptiques, il existe des modèles avec paniers : on arrête pas le progrès !

About the author
Community Manager de l'imprimerie Villière (imprimerie écologique).

5 Comments

  1. Très instructif ! Mais bon, tondre toutes les semaines, bon courage quand même 😉

    Personnellement j’ai préféré l’appartement avec balcon, certes moins verdoyant… Mais on peut toujours aller se balader au grand air ou squatter le jardin des amis ^^

  2. Rhaa quand même une petite chèvre naine c’est plus la classe quand même. ^_^
    Sinon le gazon synthétique sur balcon d’appartement évite en effet de se poser la question. Mais je note cette tondeuse dans un coin, on sait jamais. 😉

  3. Bonjour!
    J’en ai une à la maison depuis plus d’un an (avec panier collecteur). Les avantages sont nombreux : simple, écolo, pas (peu?) de panne…. pas de bruit gênant pour les voisins (on peut tondre même le dimanche!). Par contre ca reste un peu « sportif » quand l’herbe est trop haute (même si on peut régler la hauteur de coupe et repasser en 2 fois) ou pour les manœuvres dans les coins et les bordures (et oui … qui dit manœuvre, dit faible vitesse de la lame … et donc coupe plus difficile). Je ne regrette pas le choix de ce produit, qui finalement est plutôt méconnu quand on en parle autour de soit (ou dans les magasins qui n’ont souvent qu’un seul modèle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.