15
Mar

Un green pas si vert

green-vert
Ce Dimanche j’ai envie de me changer les esprits et de m’aérer après une grosse semaine de travail et un samedi soir bien arrosé… et si j’allais faire un golf ce matin !

Vous avez peut-être eu vous aussi un jour l’envie d’aller frapper quelques balles sur votre parcours préféré et de travailler votre swing. Et bien, sachez que le golf, au delà de son aspect vert relaxant, fait partie du top 5 des sports les plus polluants, un club dont le billet d’entrée coute cher à l’environnement.
Ses grandes étendues vertes de gazon nécessitent des soins importants, l’utilisation intensive d’engrais et pesticides, ainsi qu’un arrosage conséquent.

En troisième position du classement, on retrouve le tir, et le ball-trap qui en utilisant 60 millions de cartouches par an disperse dans l’environnement quelques  1 500 tonnes de plomb, substance hautement toxique à l’origine du saturnisme.  La question a été soulevée fin 2008 au sénat et est actuellement en attente d’une réponse du Ministère de la santé, affaire à suivre donc.

Les sports moteurs trustent la seconde place, les émissions de co2 dues à l’utilisation de carburant étant le principal facteur des pics de pollution engendrés pendant les courses.

Avec le ski on atteint des sommets.
On aurait pu utiliser ce slogan pour une campagne promotionnelle, mais il s’agit là du haut du classement des sports les plus polluants.
L’aménagement de cette activité et des infrastructures nécessaires à la pratique de ce sport ont un impact irrémédiable sur la faune et la flore.
L’utilisation de canons à neige engendre une consommation d’eau annuelle équivalente à celle d’une ville comme Marseille, sans compter l’électricité nécessaire pour les alimenter.

J’ai finalement changé d’avis, ce matin je vais plutôt aller faire une balade en forêt…  et vous?


Laisser une réponse


Subscribe without commenting





Imprimer Naturellement by Imprimerie Villière

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.