A l’école de l’écologie

ecole-ecologie
On connait les formations à distance du CNED comme une alternative à l’éducation parfois formatée reçue par nos chères têtes blondes. Il faut bien avouer que l’école classique est parfois trop théorique, pas assez attractive pour capter l’attention d’un élève. On m’a d’ailleurs assez souvent sermonné pour avoir passé mon temps à regarder par la fenêtre pendant la classe.

Il est pourtant en France une école différente de celles que nous avons pu connaître et où l’on enseigne des valeurs comme l’écologie et le respect de l’environnement.

Reporter écologiste révélé par son émission Ushuaïa Nature, Nicolas Hulot est connu pour son engagement dans la protection de l’environnement. Après avoir créé une fondation qui sensibilise au respect de la nature et informe sur les gestes éco-citoyens, il s’est illustré en politique en faisant signer son Pacte Écologique à la plupart des candidats à l’élection présidentielle française de 2007.

Cette personnalité très appréciée du grand public est en revanche moins connue pour la création de l’école Nicolas Hulot.

Au cœur du Morbihan, à Le Guerno, l’école est devenue un véritable centre de sensibilisation, d’éducation, de formation et d’information sur la biodiversité dans une perspective de développement durable. Ouverte le 5 avril 2004, elle propose des chantiers nature, des activités pédagogiques et des animations originales alternant découverte, expérimentation et réalisation.

Idéalement implantée dans le Parc de Branféré (parc animalier et botanique), l’école Nicolas Hulot accueil en priorité des classes de CE2, CM1 et CM2 (3ème cycle) et développe un programme pédagogique sur le thème de l’écologie en partenariat avec l’Éducation Nationale et le Réseau Ecole et Nature.

About the author
Community Manager de l'imprimerie Villière (imprimerie écologique).

2 Comments

  1. Rien ne se perd, tout se transforme disait Lavoisier.

    Le pacte écologique a été un moyen de pression au niveau national sur les politiques au moment des élections présidentielles de 2007.
    Différents candidats ont accepté sa signature et s’engageaient à convoquer un Grenelle de l’environnement s’ils étaient élus.

    Fraichement nommé, Nicolas Sarkozy avait alors invité différentes associations, le patronat, les syndicats, l’état et les collectivités à se réunir et à former un groupe de travail autour de plusieurs thèmes :

    – le changement climatique
    – la biodidersité et les ressources naturelles
    – la santé et l’environnement
    – la production et la consommation
    – la gouvernance écologique
    – la compétitivité et l’emploi
    (je te conseil de consulter le site d’Hubert Reeves à propos du grenelle de l’environnement)

    Le projet de loi Grenelle 1 a été adopté par le Sénat le 10 février 2009 et fixe les grandes orientations de la France suite à ces échanges.
    La mise en application technique du « grenelle 1 » se fera via le projet de loi « grenelle 2 », actuellement à l’étude.

    Le but de la Fondation Nicolas Hulot (FNH) et du pacte écologique est en passe de se réaliser (du moins en partie) : se traduire sur le terrain.

    Quelques articles en complément :
    Le forum du pacte écologique (très actif)
    Le site du grenelle
    Des infos sur grenelle 2
    Le grenelle expliqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Inscrivez vous à la newsletter de l'Éco-Blog !

Un condensé de toute l'actualité écologique dans votre boîte mail, gratuitement.

Merci de votre inscription ! Un email de confirmation vient de vous être envoyé.